Bien manger durant le temps des fêtes, est-ce possible?

Avec l'approche du temps des fêtes arrive aussi son lot d'obstacles à une alimentation équilibrée. La routine des repas disparaît pour laisser place à la multitude de soirées, l'abondance et les nombreuses tentations. Voici quelques conseils pour s'en tirer à bon compte.

AVANT
  • Adopter dès maintenant de meilleures habitudes
    En prenant de meilleures habitudes maintenant, il est sera plus facile de faire de meilleurs choix lorsque confronté aux tentations, qui sont d’ailleurs nombreuses pendant les fêtes.

  • Déguster les aliments
    En prenant de temps de déguster les aliments, on mange moins vite et on mange moins! Ce conseil est encore plus important pendant les soirées des fêtes.

  • Ne pas sauter de repas
    En prévision d’un repas copieux, on peut être tenté de se priver pour « se laisser de la place ». En sautant un repas, on prive notre corps de son carburant. Devant un manque d’énergie, il prend les moyens pour éviter que cette situation se reproduise. Au repas suivant, la faim se fera sentir de façon plus marquée. On sera donc porté à manger plus et plus vite qu’en temps normal.

PENDANT LA SOIRÉE
  • Attention aux hors d’œuvres!
    Bien que petits, les hors d’œuvres sont souvent très caloriques. On commence par un… puis un deuxième… puis un troisième… jusqu’à en perdre le décompte. Il ne faut pas s’en priver, mais en consommer avec modération. Les crudités et hors d’œuvre à base de légumes et fruits constituent de meilleurs choix.

  • Garder le contrôle de son assiette
    En gardant dès le départ le contrôle de son assiette, on peut en choisir son contenu et se servir de plus petites portions.

  • Écouter son appétit, aussi au moment du dessert
    Les desserts sont souvent nombreux et très caloriques, mais il ne faut pas s’en priver. Il faut porter attention à son appétit. On devrait se servir qu’une seule assiette de dessert et s’assurer que son contenu correspond à notre faim.

  • Attention aux boissons alcoolisées
    Les boissons alcoolisées renferment une quantité non négligeable de calories. On peut en limiter sa consommation en sirotant lentement son verre et en alternant avec un grand verre d’eau. On prévient les abus et on profite mieux de la soirée, et du lendemain…

APRÈS LA SOIRÉE
  • Être actif
    Toutes les occasions sont bonnes pour dépenser son énergie. Danser, faire du ski, aller glisser, patiner, marcher, …

  • Faire de meilleurs choix dans les moments de répit
    Entre deux partys de Noël, on peut opter pour de meilleurs choix d’aliments, les légumes et fruits par exemple. Certains restants du buffet de Noël peuvent facilement être congelés et pourront servir de repas dépannage ou de lunch pour plus tard.

Il faut garder l’œil ouvert quant à son alimentation, sans s’accabler de culpabilité. Le plus important est d’avoir du plaisir et passer du bon temps avec les gens qui nous sont chers.

Joyeux temps des fêtes à tous!

Marie-Pier Chassé, Dt.P. Nutritionniste
Agente de promotion des saines habitudes de vie
CSSS Pierre-De Saurel

ressources familles imageJarrete.gif
Virus Nil O imagePiscine.gif algues bleu vert maladie lyme berce caucase

+Voir toutes nos campagnes