Toutes les actualités

Vous pouvez consulter toutes les actualités concernant Pierre-de-Saurel en santé.


7 juillet 2017

Comité santé au travail - Postes Canada !

Le 22 juin dernier, à Postes Canada, bureau de Sorel-Tracy, une activité spéciale était proposée aux employés.

En effet, le comité santé et sécurité au travail voulait souligner un 500 jours sans accident de travail !  Les superviseurs étant très impliqués sur la route (4 observations sur la route faites par les superviseurs/semaine en prévention) et auprès de tous les employés, l'équipe de travail de Sorel-Tracy a réussi à maintenir un taux d’accident de travail à «0» depuis le 27 janvier 2016.

Le comité de santé et sécurité au travail  veille au bien-être des employés tant sur le plan physique que sur le plan de la santé mentale. Ce matin là, la nutritionniste du CLSC s'était déplacée pour animer un atelier sur l'importance des collations et de l'hydratation pour les facteurs sur la route. Le comité avait pris soin de préparer plusieurs recettes à faire déguster ainsi que l'impresion de ces dernières pour les reproduire à la maison !

Le comité a aussi travaillé en 2017 à développer un programme de prévention des risques en milieu de travail basé sur la santé mentale, les morsures de chiens et les chutes et glissades. 

Membre du comité: 

Stéphane Boily
Liane Cartier
Josée Couture
André Morin
André Richer

 

IMG 2IMG 3IMG 5IMG 4

12 juin 2017

ENCOURAGER - Laisser nos enfants jouer librement !


affiche encouragerCe n’est plus un secret pour personne, le jeu actif présente des bienfaits qui se répercutent dans toutes les sphères du développement de l’enfant.

 

Être plus actif dans un quotidien chargé

Les études démontrent qu’un enfant qui est actif régulièrement développe, évidemment, une bonne condition physique (comme avoir un cœur en santé, des os plus forts), mais aussi qu’il améliore ses capacités d’apprentissage et d’attention ainsi que son estime de lui-même. Les effets d’un mode de vie physiquement actif se répercutent jusqu’à l’école, puisqu’ils favorisent la réussite éducative et la persévérance scolaire. Vous étiez déjà convaincus? Maintenant, de quelle façon pouvons-nous encourager nos enfants à être plus actifs dans un quotidien qui est déjà très chargé?

Jouer dehors !

Et si je vous disais qu’il existe un moyen accessible à tous… L’EXTÉRIEUR! En effet, il a été démontré que les enfants d’âge préscolaire passent DEUX fois plus de temps à être actifs lorsqu’ils jouent dehors comparativement à quand ils sont à l’intérieur. Le monde extérieur présente des défis qui sont impossibles à reproduire à l’intérieur. Qui n’a jamais pris un malin plaisir à sauter dans une flaque d’eau, à se pencher pour sentir une fleur,  à ramasser un ver de terre, à laisser fondre un flocon de neige dans sa bouche?

Bien sûr, l’enfant se sentira d’autant plus confiant d’explorer les multiples surprises que révèle la nature s’il se sent encouragé à le faire par un adulte. Démontrer à l’enfant notre présence, lui signifier notre intérêt lorsqu’il nous montre sa plus récente découverte, l’inviter par un sourire bienveillant à repousser ses limites en prenant certains risques dans ses jeux et lui être reconnaissant lorsqu’il nous offre un bouquet de pissenlits cueillis affectueusement sont toutes des manières d’ENCOURAGER les enfants à profiter de l’environnement extérieur et, par le fait même, à être un peu plus actifs à tous les jours! Simple mais tellement efficace !

Frédérique Lemaire, ergothérapeute
Jeu M'anime avec Grouille et Ripouille

Pour des fiches d'informations sur les aptitudes de base en développement moteur et pour télécharger un livre à colorier sur bouger !, rendez-vous sur notre page de Grouille et Ripouille !

 

campagne vous etes son modele

 

5 juin 2017

DÉFI SANTÉ - Outils à consulter !

DEFI SANTE logo

 




Le Centre de santé organise depuis 7 ans un DÉFI SANTÉ pour amener les citoyens de la région (employés du Centre de santé, entreprises et organismes) à venir marcher, courir des événement sportifs locaux. À l'approche de la Course du Festival de la Gibelotte (12 juillet), nous mettons à la disposition de chaque citoyen les outils télécharger sur notre portail pour mener à terme ce défi.

Chroniques, recettes, plans d'entraînement.

Consultez le tout et partagez !

Pour toutes informations sur le DÉFI SANTÉ, contactez:

Marie Ouellet, Agente de promotion des saines habitudes de vie
Direction des programmes de santé publique
CISSS Montérégie-Est
CLSC Gaston-Bélanger
marie.ouellet.cisssme16@ssss.gouv.qc.ca
450-746-4545 # 5175

Bonhomme Defi sante

2 juin 2017

Encourager et être partisan de nos enfants !

encourager 8.5x14On dit souvent qu’être parent n’est pas une chose facile… Mais être un enfant?  Est-ce si simple?

Aux yeux de certaines grandes personnes, les enfants n’ont guère de responsabilité, ils jouent. Mais détrompez-vous. Les petits sont sans cesse soumis à de nouveaux apprentissages. Nous, les adultes, souhaitons qu’ils apprennent vite!  Aucun répit, pour les petits. On s’attend à ce qu’ils mangent avec leur cuillère, à ce qu’ils mettent leurs chaussures, à ce qu’ils partagent leurs jouets préférés, à ce qu’ils roulent à bicyclette, qu’ils tiennent bien leurs crayons, qu’ils lavent leurs dents, qu’ils fassent le silence durant la lecture du conte et tout ça, en étant polis. Ouf! Quel boulot!… Nul besoin de vous en dire plus, vous comprenez que les petits ont besoins d’être encourager!

Tout d’abord, encourager ne requiert pas de diplôme ou de titre professionnel. Ces gestes simples nécessitent seulement d’y croire. Essentiels à la motivation et à la persévérance, les encouragements et la confiance que l’on offre aux enfants ont un impact majeur sur leur développement global. Pour optimiser les chances de réussite des enfants, offrez-leur votre appui, votre support, un sourire ou un simplement un regard bienveillant. Ils sauront alors qu’ils peuvent devenir capables et auront le courage de persévérer.

En terminant, que vous soyez père, mère, grand frère, grande sœur, oncle, tante, enseignant ou éducateur, vous avez votre propre rôle à jouer dans le développement des enfants. Croyez en eux et prenez le temps de les encourager. Ainsi, vous contribuerez à l’image positive qu’ils se feront d’eux-mêmes.

 Soyez de fiers partisans des enfants! Ils le méritent! Et surtout, n’oubliez pas que vous êtes leur modèle!

Geneviève Paul 
Conseillère pédagogique 
CPE-BC La petite marine inc 
450-743-2552 

CPE Petit Marine

29 mai 2017

Bouger dans les parcs - Aînés Actifs !

Bouger gratuitement dans les parcs de notre MRC !

Le projet Aînés Actifs s’adresse aux aînés et à leur famille et propose de l’animation par un spécialiste de l’activité physique dans les parcs de la région.

L’objectif : faire bouger les gens dans leur milieu de vie!

L’idée est de rassembler et de faire bouger les gens à l’extérieur, dans un parc de la région pour favoriser le vieillissement actif sur le territoire. Il s’agit d’ailleurs d’une initiative qui figure dans le plan d’action de la Politique régionale des ainés. Les activités sont encadrées par différents professionnels de l’activité physique.

Les personnes intéressées par cette activité gratuite peuvent s’informer directement auprès de leur municipalité, ou encore visiter le site web de la MRC à l’adresse : http://mrcpierredesaurel.com/aines-actifs. Un dépliant et l’horaire complet s’y trouvent. À noter que l’activité est déjà commencée dans certaines municipalités!

Rappelons que l’initiative vient de la MRC de Pierre-De Saurel en partenariat avec le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Montérégie Est, et en collaboration avec les municipalités participantes : Massueville, Saint-Aimé, Saint-David, Saint-Joseph-de-Sorel, Saint-Ours, Saint-Robert, Saint-Roch-de-Richelieu, Sainte-Anne-de-Sorel, Sainte-Victoire-de-Sorel et Sorel-Tracy.

Horaire AA ete 2017 2 jpg

28 avril 2017

Gagnants concours Nos recettes en vedette !

Et les gagnants sont...

Dans le cadre de sa campagne Vous êtes son modèle, le portail Pierre-De Saurel en santé a organisé le concours :  Nos recettes en vedette, pour mettrevaleur les collations, les repas et les desserts santé offerts dans les installations de la petite enfance.

Pour cette première édition, 14 recettes de 7 milieux différents ont été soumises dans le cadre du concours. Les gagnants, déterminés par tirage au sort, sont :

  • CPE des Marguerites pour sa recette de brownies aux haricots noirs;
  • Les Moussaillons pour sa recette de croquettes de riz au saumon.

L’objectif du concours était de mettre en valeur l’excellent travail qui se fait localement afin que nos enfants aient une alimentation saine et variée, mais aussi de partager des idées de recettes aimées des enfants aux parents. C’est pourquoi chacune des recettes a été déposée sur le portail pierredesaurelensante.com dans la section dédiée à cette fin.

La campagne VOUS ÊTES SON MODÈLE porte sur quatre grandes thématiques dans un but de favoriser l’acquisition des saines habitudes de vie chez les enfants de 0-5 ans. En janvier, février et mars dernier, c’était la thématique MANGER EN FAMILLE qui était à l’honneur. Ainsi, toutes les infrastructures locales qui ont une mission d’éduquer les enfants de 0-5 ans ont été sollicitées pour partager au grand public leurs coups de cœur gourmands les plus appréciés des enfants.

 

 

Sur la photo, de gauche à droite : Marie Ouellet, du comité organisateur – Portail PDS en santé, Lucie St-Germain, du CPE des Marguerites, Marie-Ève Gagnon, de l’installation Les Moussaillons et Véronique Massé, du comité organisateur – Portail PDS en santé

 

10 avril 2017

Avril, mois de la santé buccodentaire - Qu'est-ce qu'un scellant dentaire?

Les hygiénistes dentaires du CISSS-Montérégie-Est, CLSC Gaston-Bélanger répondent à la question !

Le scellant dentaire est un produit qui ressemble à du plastique. Ce produit est appliqué en mince couche sur la surface inégale des molaires d’adultes pour les rendre moins à risque de carie dentaire. Les molaires d’adultes sont les grosses dents situées au fond de la bouche. Ces dents sont jugées à risque élevé de carie dentaire parce qu’elles sont plus difficiles à atteindre lors du brossage des dents par l’enfant.

Les hygiénistes dentaires de santé publique du CSSS Montérégie Est de Pierre-de Saurel appliquent le scellant dentaire à l’école depuis plus de 25 ans aux élèves à risque. Le scellant dentaire est aussi offert à toute la clientèle de deuxième année du primaire ainsi qu’à la clientèle de deuxième année du secondaire. Le scellant est offert gratuitement lorsqu’il est fait en milieu scolaire.

L’application du scellant dentaire est une des mesures les plus efficace pour prévenir la carie dentaire sur les dents jugées à risque. 

Carole Giard, hygiéniste dentaire
Karine Gagné, hygiéniste dentaire

CISSS-ME, Territoire Pierre-De Saurel, CLSC Gaston-Bélanger

scellant image

4 avril 2017

Avril, Mois de la santé buccodentaire !

Une mauvaise santé buccodentaire peut nuire à la qualité de vie. La douleur buccale, l’édentation et les infections buccales peuvent toutes altérer la façon dont une personne parle, mange et noue des relations. Ces problèmes de santé buccodentaire peuvent réduire la qualité de vie, en endommageant le bien-être social, mental et physique.

sante dentaire 2Avril est le Mois national de la santé buccodentaire.

 

Voici une série de petits articles intéressants à lire pour en apprendre d'avantage sur cette partie du corps très importante !

L'utilisation de la soie dentaire

Les stades de la carie

La santé buccodentaire chez les aînés

La carie de la petite enfance

 

Pour plus de renseignements, visitez le www.maboucheensante.com

 

 

1er mars

Mois de la nutrition !

Manger devrait être une activité agréable et non pas une source quotidienne de frustration et de confusion.

Durant le prochain mois, des chroniques écrites par les nutritionnistes du CISSS-ME, Territoire Pierre-De Saurel agrémenteront notre section MANGEZ BIEN, Chroniques:

Semaine 1: Ma relation avec la nourriture... 
Semaine 2: Méchant gluten ? 
Semaine 3: Les petits mangeurs difficiles
Semaine 4: Les choix de collations lors de randonnées
Semaine 5: Réponses aux MYTHES (kiosque Mois de la nutrition, Hôtel-Dieu de Sorel) - 30 mars 2017

La campagne du Mois de la nutrition 2017 a pour objectif d’aider les gens à mettre fin au combat avec les aliments en les guidant dans une approche en trois étapes visant à améliorer leur relation avec les aliments, peu importe la difficulté rencontrée..

  1. Ciblez le problème. Déterminez ce qui est à l’origine de votre combat avec les aliments.
  2. Renseignez-vous. Servez-vous de faits provenant de sources crédibles pour décider des mesures qui doivent être prises pour régler le problème.
  3. Demandez de l’aide. Mettez votre plan à exécution grâce au soutien d’une diététiste, de votre famille et de vos amis.

De plus, consulter le site internet du Mois de la nutrition  pour des trucs, recettes, applications nutrition et autres documents pertinents en lien avec la campagne 2017.

Bon mois de la nutrition!

Comité des nutritionnistes du CISSS-ME, Territoire Pierre-De Saurel

Line Capistran, Dt.P
Geneviève Chagnon, Dt.P
Marie-Pier Chassé, Dt.P
Mélanie Lord, Dt.P
Marie Ouellet, Dt.P

 

 

27 janvier 2017

Nos recettes vedette - concours !

affiche manger famillecampagne vous etes son modele

 

 

 

 

 

 

 


Votre petit loup adore la recette du pâté chinois de la garderie mais repousse la vôtre ? Au CPE, petite princesse dévore son chou-fleur mais pas à la maison ???



Dans le cadre de la thématique MANGER EN FAMILLE de la campagne VOUS ÊTES SON MODÈLE, nous avons invité les CPE de la région ainsi que les services de garde en milieu familial à nous envoyer leurs recettes les plus populaires auprès de leurs mousses !

Via notre portail, section menus et recettes, nous vous les suggérons !

Pour les détails du concours et participer comme CPE ou SGMF, cliquez ici !

 

 

16 janvier 2017

S'habiller en multicouche

Quel est le secret pour rester au chaud et confortable lorsque vous êtes actif l’hiver? Le système multicouche. En effet, le système multicouche assure votre confort en vous protégeant du froid, du vent, de l’eau et de l’humidité en plus de réguler la température de votre corps durant vos activités.

En savoir +

9 janvier 2017

Manger quand il fait froid !

L’hiver passe tellement plus vite si on va jouer dehors ! Nous sommes un pays nordique après tout; mieux vaut s'adapter que combattre ! Nos belles joues rouges, les jambes un peu endolories, le bout des doigts gelés…ça fait partie des joies de l’hiver !

Cette chronique est dédiée aux amateurs de plaisir hivernal; mangez après une journée à jouer dehors est bon pour le corps et pour … l’âme ! Voici donc les grands principes de quoi manger quand on bouge, version nordique !

Pour en savoir +

 

4 janvier 2017

Attention à la déshydratation... même l'hiver !

Vous pensez que vous ne risquez pas de vous déshydrater parce qu’il fait froid et que la chaleur accablante de la saison estivale n’est pas au rendez-vous ?

Détrompez-vous !

Voici un excellent article rédigé par un kinésiologue pour vous préparer à vos sorties hivernales "sportives". Recette de boissons sportive maison délicieuse !

Consultez notre troisième chronique hivernale sur le sujet !

23 décembre 2016

Se préparer à un triathlon d'hiver; oui c'est possible !

Le mot triathlon peut faire peur et laisser croire qu'il est pour les athlètes de haut niveau. Qu'à cela ne tienne ! Et que dire du mot HIVER !!!

Le Duathlon de Sorel-Tracy organise encore cette année cette magnifique épreuve hivernale le 29 janvier prochain.

Un volet participatif est TOUT À FAIT ACCESSIBLE à tout sportif du dimanche en plus de pouvoir le faire en équipe de 2 ou 3 personnes (une personne fait la course sur neige, une autre le ski de fond et une autre personne en raquettes!)

Pour bien vous préparer, en solo ou en équipe, voici un excellent article rédigé par un kinésiologue pour vous préparer à cette épreuve sportive dans le plaisir !

 Consultez notre deuxième chronique hivernale sur le sujet !

 

 

 

19 décembre 2016

S'entraîner dehors l'hiver; des trucs !

Vous désirez relever un défi sportif hivernal ? Vous voulez maintenir la course à l’extérieur cet hiver pour être prêt aux premières courses organisées du printemps ? Vous redoutez par contre le froid et la noirceur qui arrive tôt ces temps-ci?

Alors voici quelques conseils qui vous aideront à braver la froid et à vous entraîner de façon sécuritaire en prévision des mois d’hiver !

 Consultez notre première chronique hivernale sur le sujet !

 

25 octobre 2016

Le bénévolat ... un cadeau pour soi

Quoi de plus satisfaisant que de donner, de partager, de faire partie d’un groupe, de se sentir utile, d’apprendre et de s’engager pour une cause qui nous tient à cœur pour se sentir VIVANT?

En 2013 au Québec, 32,1 % de la population âgée de 15 ans et plus ont fait du bénévolat pour une moyenne annuelle de 123 heures. Les bénévoles œuvrent au sein d’organismes de sports et de loisirs, d’organismes communautaires, d’organismes voués à l’éducation et à la recherche et d’organismes religieux. Les occasions sont nombreuses, les besoins immenses !

Bénévoles recherchés

Qui sont-elles ces personnes tant recherchées?

  • Une dame de 67 ans qui donne des cours de broderie dans un groupe populaire;
  • Un jeune retraité qui marche avec les enfants pour un Trottibus;
  • Un jeune notaire qui s’investit dans un conseil d’administration pour une cause qui lui tient à cœur;
  • Un entraîneur, un arbitre qui veulent faire bouger les jeunes et les moins jeunes;
  • Un citoyen qui veut aider lors d’un évènement festif afin que sa communauté puisse en profiter;
  • Un formateur en informatique;
  • Un animateur dans une fête d’enfants.

Toutes ces personnes sont Monsieur et Madame tout le monde. Elles veulent contribuer au développement de leur communauté, en faisant profiter de leur temps, de leur expertise.

$alaire d’un bénévole

L’équivalent des heures bénévoles représente 145 372 emplois à temps complet.

Dans ce monde de consommation, il est rassurant de constater que le bénévolat a toujours sa place. Le salaire d’un bénévole ne se calcule pas en dollar$, mais en sourires, en jasettes, en plaisir, en chaleur humaine. Sentir que sa contribution de quelques heures transforme la vie d’un autre humain, que ce geste citoyen parvient peut-être à changer les choses, c’est gratifiant!

Être bénévole, c’est être utile à soi et aux autres et s’élever ainsi au-dessus de la mêlée par ses actes, parce que l’on veut changer le monde, un petit peu…

 

18 octobre 2016

Dormez-vous suffisamment?

Dormez-vous suffisamment?

Rarement une priorité pour les adultes, le sommeil joue un rôle important sur notre santé globale. Pourquoi? Simplement parce que, grâce au sommeil, notre organisme est en mesure de se réparer et de refaire le plein d’énergie nécessaire à son bon fonctionnement. Et pour un adulte, on parle de combien d’heures de sommeil? La réponse est différente d’une personne à l’autre, mais selon plusieurs publications, la norme pour un adulte serait de 7 à 8 heures de sommeil par nuit. 

Quoi qu’il en soit, le manque de sommeil a un impact considérable sur la santé globale d’un individu. En effet, plusieurs recherches ont démontré qu’une personne en manque de sommeil a un plus grand appétit, est plus susceptible de contracter le rhume, est moins concentrée et peut même souffrir de problèmes de mémoire. Qui plus est, il est même question d’une augmentation des risques de subir un AVC, de développer certains cancers ou encore le diabète.

Quelles que soient les causes du manque de sommeil, il est important d’y voir et de tenter de remédier à la situation. Si ce n’est aujourd’hui, votre corps ressentira les effets, un jour ou l’autre, de bonnes nuits de sommeil. Mine de rien, ces dernières contribuent largement à maintenir à long terme une bonne santé et d’avoir une meilleure humeur.

Petits trucs pour faire de bonnes nuits :

  • Évitez les écrans, quel qu’ils soient, une heure ou plus avant d’aller au lit;
  • Essayez diverses techniques de relaxation avant le coucher;
  • Prenez une douche ou un bain chaud afin de favoriser la détente;
  • Évitez de consommer, trop tard dans la journée, différents stimulants comme le café ou le chocolat;
  • Bougez davantage et prenez le grand air;
  • En cas de besoin, consultez votre médecin pour discuter de différentes solutions. 

12 octobre 2016

Contrôler l'incontrôlable et prétendre bien manger !

Dans la notion de prendre soin de soi, se récompenser avec les aliments est très fréquents ! Ce qui amène souvent la notion de « bons » ou de « mauvais » aliments. Grande erreur…

Polariser les aliments est loin d’être le chemin le plus facile pour bien se nourrir. Au contraire, je dirais même qu’il est le chemin idéal pour entretenir une relation malsaine avec la nourriture.

La cacophonie d’informations tourbillonnant autour du monde de la « santé par les aliments » rend notre jugement complètement mêlé!

On ne mange pas des canneberges, on mange des flavonoïdes pour prévenir les infections urinaires. On ne mange pas des bleuets, on mange des anthocyanes pour prévenir le cancer. On ne mange pas du yogourt, on colonise mon microbiote intestinal ! On ne mange pas du poisson, on mange des oméga-3 pour prévenir les crises cardiaques…

TRISTE !


Manger des nutriments est réduire le « pouvoir » extraordinaire des aliments provenant de notre belle Terre à quelque chose de théorique et d’abstrait. Les aliments sont une nourriture au développement de chaque cellule de notre corps. Manger est un besoin physique et bien manger est un pilier de la santé. Mais, manger est bien plus qu’une somme de nutriments. Les aliments peuvent servir à nous procurer du plaisir (par leur texture, leur goût, leur rareté), mais font partie d’un tout bien au-delà des 5 sens. Une galette chaude nous rappelant notre grand-mère, une soirée-pizza devant la télévision un vendredi soir comme dans notre enfance. Le souvenir de la journée annuelle « ketchup-maison »  entre « matantes ». Et quoi d’autres !

Apprendre à manger, c’est apprendre à faire des choix d’aliments qui nous nourrissent, mais qui sont aussi bons au goût, produits par des gens passionnés et cultivés dans un environnement respectant notre écosystème. Se nourrir c’est aussi accompagner ses aliments d’humains, de moments de vie, de musique et d’ambiance ! Le repas peut être un moment de partage incroyable, unique et précieux. Ce ne sont pas des vitamines en soi, mais tout ceci contribue à bien manger et établir une relation saine avec la nourriture.

La solution pour bien manger est si simple! Mais nous sommes obnubilés par des mots techniques « antioxydants », « vitamine D » et « fibres solubles » qui n’assurent pas en soi la santé !

Sortons du cadre rigide et mettons l’accent sur nos signaux de faim et satiété (manger quand on a faim et arrêter quand on a plus faim! ) sur des choix d’aliments frais, produits localement et tentons de mettre un contexte convivial autour des repas. Manger pour nourrir aussi « notre âme ».

Et vous verrez, vous serez moins tenté de vous « gâter » !

 madame plateau

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste
CISSS Montérégie-Est, CLSC Gaston-Bélanger

 

5 octobre 2016

Bien manger au salon des aînés !

Les recettes de notre buffet délicieux !

Le 30 septembre dernier avait lieu aux Promenades de Sorel, le Salon des aînés et de la santé !

familleDans le cadre de la conférence midi; VOUS ÊTES SON MODÈLE, un buffet de petites bouchées était servi !

Comme les recettes ont été grandement appréciées, nous vous mettons les liens virtuels pour les refaire à la maison !

Bonne popotte et surtout, invitez vos enfants ou petits-enfants à cuisiner avec vous !

 

 

Salade aux oeufs sans eux (la garniture à sandwich mystère!)
Wrap au poulet et aux tomates séchées
Salade de quinoa pomme et gouda
Trempette edamame et avocat
Salade lentilles et pommes
Brownies aux haricots noirs


15 juillet 2016

Faut-il capoter ?

En 2016, est-ce encore nécessaire de promouvoir l’accessibilité aux condoms chez les jeunes ?

 

OUI !
L’augmentation des infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS) est préoccupante. Le condom demeure un des meilleurs moyens de les prévenir. L’accessibilité aux condoms prend toute son importance et doit être promue, notamment pour les adolescents.

 COMMENT FAVORISER L’ACCESSIBILITÉ ?

  • Rendre des condoms disponibles en tout temps;
  • De façon anonyme;
  • Par de multiples moyens;
  • En quantité suffisante (et si possible en offrir plusieurs types);
  • GRATUIT ou à prix très modique.


BONNE NOUVELLE !
Une enquête réalisée auprès des infirmières scolaires de la Montérégie en 20161 révèle que 98% des écoles secondaires publiques de la Montérégie rendent accessibles les condoms gratuits. Dans 40% des écoles, c’est plus de 500 condoms par année qui sont distribués.

Mais y’a-t-il des barrières qui empêchent les jeunes de s’en procurer ? Et bien oui. Dans plusieurs écoles montérégiennes, le jeune doit demander son condom à l’intervenant du service de santé, très souvent l’infirmière. Or, ces personnes ne sont pas toujours disponibles au moment où le jeune veut faire sa demande. De plus, la gêne semble être la principale barrière à l’accessibilité aux condoms (encore plus important chez le garçon). Il est donc primordial pour un jeune, d’avoir accès à des condoms sans consultation et de façon anonyme pour assurer un accès simple et facile.

Voici les principales pistes d’amélioration pour une accessibilité optimale aux condoms :

  • Favoriser l’anonymat lors de la distribution de condom; le jeune ne devrait pas avoir à le demander;
  • Diversifier les moyens pour permettre aux jeunes de se procurer des condoms en tout temps et en tous lieux;
  • Maintenir la gratuité;
  • Distribution systématique aux jeunes qui consultent pour une raisons de santé sexuelle le service de santé de l’école; on crée ainsi une norme sociale !
  • Offrir des activités pour informer, soutenir et impliquer les parents;
  • Envisager l’utilisation des médias sociaux

 

BRAVO pour l’accès aux condoms dans nos écoles de la Montérégie; encore quelques pistes d’action à bonifier mais l’accès est là et assuré par des professionnels.

 

Direction de Santé publique, CISSS-ME, Territoire Pierre-De Saurel
Équipe École en Santé et Clinique Jeunesse

1. Direction de santé publique de la Montérégie (2016). L’accessibilité aux condoms dans les écoles, faut-il capoter? CISSS de la Montérégie-Centre.

24 mai 2016

Loi 44: renforcer la lutte au tabagisme

je mamuse je respire2

De nouvelles mesures pour renforcer la loi contre le tabagisme entrent en vigueur le 26 mai. Voyez lesquelles.

 

Tout le monde sait que le tabac n’est pas bon pour la santé. En effet, l’usage du tabac est responsable de plusieurs maladies chroniques et autres problèmes de santé. À titre d’exemple, 20% de tous les types de cancers sont reliés au tabac. 

En 2011-2012, environ un Montérégien sur 4 fumait.  Soucieuse de la santé des Québécois, le Gouvernement du Québec  a adopté la Loi 44, en novembre dernier, visant à renforcer la lutte contre le tabagisme. Cette loi veut réduire l’usage du tabac. 

Cette  loi vise à :

  • Protéger les jeunes de la fumée de tabac et prévenir l'initiation à l'usage du tabac;
  • Protéger la population des dangers de l'exposition à la fumée de tabac;
  • Inciter les fumeurs à cesser de fumer.

Différentes actions sont désormais incluses dans la Loi. À partir du 26 mai prochain, il sera interdit de fumer et de vapoter :

  • Dans les aires de jeux extérieures destinées aux enfants y compris les jeux d’eaux, les pataugeoires et les planchodromes (skatepark) ;
  • Sur les terrains sportifs et de jeux, y compris les aires réservées aux spectateurs qui sont fréquentés par des mineurs et qui accueillent le public ;
  • Les terrains des camps de vacances, de même que les patinoires et les piscines extérieures qui sont fréquentées par les mineurs et qui accueillent le public.

De plus,, il sera également interdit de fumer ou de vapoter dans les véhicules automobiles, lorsque des personnes de moins de 16 ans y sont présentes.

Nous vous remercions à l’avance de respecter ces nouvelles mesures qui contribueront à la qualité de vie des citoyens de nos municipalités.

Pour d’autres informations sur la loi vous pouvez Portail Québec Santé Mieux-Être et la section lutte contre le tabagisme.

Portail Santé Mieux-Être - Lutte au tabagisme

Martine Angers, Infirmière-clinicienne
Centre d’abandon du Tabac
CISSS Montérégie-Est, Territoire Pierre-De Saurel
450-746-4545 # 5330

5 février 2016

Une nouvelle revue voit le jour!

Un magazine pour les jeunes, créé par les jeunes !

La revue L’ENJEUNE est un projet émanant de la Table de concertation jeunesse du Bas-Richelieu (TCJ). C’est un travail collectif rendu possible grâce aux membres de la TCJ et surtout, de nos jeunes auteurs.

Monsieur André Péloquin a livré un témoignage de son parcours professionnel. Natif de Sorel, il a étudié à Fernand-Lefebvre puis au Cégep de Sorel-Tracy, il a par la suite fait un Baccalauréaten littérature comparée et études cinématographiques puis une maîtrise et un certificat d’enseignement postsecondaire à l’Université de Montréal. 

Il a été chef de section Musique du Voir, chroniqueur chez Urbania, réalisateur et recherchiste pour MusiquePlus, chef de pupitre de l’hebdomadaire Sorel-Tracy Express ainsi que critique punk rock et journaliste pour le défunt hebdomadaire Ici Montréal.  Il est maintenant chef de contenu web et mobile pour Groupe Média Québecor ainsi que chroniqueur musique pour le Journal de Montréal et le Journal de Québec.

 Cet invité de marque a parlé de sa détermination et surtout de son appréciation pour cette revue, de l’objectif du projet et du contenu de la revue.

Les jeunes ont inventé un titre pour la revue, L’ENJEUNE c’est la contraction de deux mots : enjeux et jeune. Les sujets abordés sont variés, que ce soit le GAMING, les jeux en ligne, les élèves-médiateurs dans nos écoles, le GYM de la maison de jeunes, leur participation à la nuit des sans-abris, le texte de la vidéo les guerriers silencieux sur You tube sans oublier un texte d’opinion sur les troupes canadiennes en Syrie. L’ENJEUNE est le reflet des préoccupations des jeunes de la région et surtout un hommage à leur savoir-faire, cette revue a été réalisée par et pour les jeunes.

Merci aux membres de la Table de concertation jeunesse, aux Michaël, Alexandre, Maxime, Valérie, Julie, Kevin, aux jeunes du projet Mise sur ta passion et Geneviève, notre graphiste. Merci à Monsieur le Maire de Sorel-Tracy et monsieur Pierre-André Émond, et à tous les jeunes pour votre présence lors de la conférence de presse.

Allez y jeter un coup d’œil au www.lenjeune.com

15 janvier 2016

Semaine québécoise sans tabac

Fumer, souffrir, mourir...
Cesser de fumer, il est encore temps.

Semaine sans fumée 2016 bannièreDu 17 au 23 janvier 2016, la Semaine pour un Québec sans tabac braquera les projecteurs sur les épreuves d’un fumeur à partir du moment où il découvre qu’il est malade, pendant son combat contre la maladie et jusqu’à son décès prématuré, comme c’est trop souvent le cas. Un parcours marqué par la souffrance, qui affecte également son entourage.

Grave problème de santé publique, le tabac cause 16 types de cancer, dont les plus connus sont le cancer du poumon, de l’œsophage, de l’estomac, et du pancréas. Le tabagisme est aussi à l’origine de plusieurs maladies, souvent invalidantes, dont l’emphysème, la bronchite chronique et les maladies cardiaques. Une situation préoccupante puisque 19,6 % des Québécois de 12 ans et plus fument.

MRC Pierre-De Saurel
Les statistiques locales montrent que nous avons du chemin à faire :

  • L’âge moyen d’initiation à la cigarette est de 12,7 ans;
  • 26% de fumeurs réguliers;

Coordonnée par le Conseil québécois sur le tabac et la santé, la Semaine pour un Québec sans tabac mobilise la population face à ce problème de société. Profitez de cette campagne pour vous faire du bien en cessant de fumer, en aidant un proche à le faire. De l’aide gratuite est disponible à votre CLSC Gaston-Bélanger.

CLSC Gaston-Bélanger
Centre d’abandon du tabac
450-746-4545 # 5285


[i] Boulais, J. (2013). Fumeurs actuels Montérégie et Québec 2007-2008 et 2009-2010. Longueuil. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. Direction de santé publique, de la recherche et de l’évaluation. Surveillance de l’état de santé de la population. [En ligne]. http://extranet.santemonteregie.qc.ca/sante-publique/surveillance-etat-sante/fiches-indicateur.fr.html. Consulté le 4 janvier 2016
[ii]Direction de santé publique de la Montérégie (2013), Portrait des jeunes du secondaire de la Montérégie. L’usage de la cigarette. Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie.

 

 

11 janvier 2016

La popote roulante maintenant en milieu rural

Grâce à un travail concerté de différents acteurs communautaires, institutionnels et municipaux, le service de popote roulante sera désormais offert en milieu rural, dès le lundi 11 janvier prochain. Plus spécifiquement ce nouveau service, s’adresse aux citoyens des municipalités de Massueville, Saint-Aimé, Saint-David, Saint-Gérard-Majella, Saint-Robert, Saint-Ours et Yamaska. Le besoin de popote roulante en milieu rural a été identifié par la Table de concertation des aînés «Agir pour mieux vieillir», ainsi que lors des consultations citoyennes effectuées par la démarche MADA de la MRC de Pierre-De Saurel.

Deux organisations jouent un rôle clés dans ce nouveau projet pilote. Il s’agit du Carrefour communautaire l’Arc-en-ciel, qui sera l’organisme porteur du projet. Le Centre d’hébergement Élisabeth-Lafrance, qui fait partie du CISSS Montérégie Est, a, quant à lui, accepté d’augmenter le nombre de repas fournit au Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu permettant ainsi au projet de popote roulante en milieu rural de voir le jour.

Popote roulante

La Popote roulante est un service de repas chauds et congelés livrés à domicile par un bénévole attentionné sur le territoire rural de la MRC de Pierre-De Saurel. Ce service favorise le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie. La Popote roulante, propose un menu composé d’une grande variété de plats nutritifs, délicieux, frais du jour et livrés à domicile deux jours par semaine, soit le lundi et le jeudi, selon l’horaire de chaque point de service. Le menu du Centre d’hébergement Élisabeth-Lafrance comprend le choix entre deux repas principaux chauds et inclus une soupe, et un dessert pour 8 $. Les repas congelés comprennent seulement le plat principal pour 5 $. Ceux-ci sont préparés par La Porte du Passant.

Pour plus d’informations concernant la mise en place de ce projet ou pour vous inscrire, veuillez communiquer avec la personne responsable du service au Carrefour communautaire l’Arc-en-Ciel de Saint-Ours au 450 785-2874 ou par courriel : carrefourarcenciel@videotron.ca.

16 juillet 2015

Saint-Roch-de-Richelieu - Municipalité amie des Aînés !

MADA St Roch 2BRAVO ! La municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu est officiellement une Municipalité Amie des Aînés (MADA) !

C'est quoi? Il s'agit d'une politique écrite comprenant un plan d'action qui cultive l'inclusion sociale des aînés. Ainsi, les politiques, les services, les infrastructures physiques et les activités sociales sont conçues pour aider et supporter les aînés de la municipalité.

Le plan d'action du comité en place a des objectifs bien précis:

1. Assurer le suivi de toutes les actions favorables à la réalisation de la Politique des Aînés;

2. Assurer la rétention des aînés dans la municipalité;

3. Assurer la façon de communiquer aux aînés les services disponibles;

4. Accroître le sentiment de sécurité chez les aînés;

Des actions concrètes ont déjà été réalisées:

- Installation d'une table de béton au parc Raymond-Perron, près du terrain de pétancle;

- Le journal LE REFLET a été adapté pour les aînés;

- Des demandes d'aide financière pour un projet de sentier pédeste est en cours.

 BRAVO aux élus et aux citoyens; tenez-nous au courant des développements de vos beaux projets et bonne continuité !

 

Membres du comité de travail:Lucette Berger, Reynald Castonguay, Claude Dubois, Ali Durocher, Gilbert Laroche, Nicole Leclerc-Normandin, Richard Paquette, Nancy Perron.

 

 

 

1er juin 2015

5000 km de vélo par année à 75 ans !

Rejean Forcier 6Pour Monsieur Réjean Forcier, le vélo, c’est assurément la santé. Depuis sa retraite en  2000, M. Forcier passe ses étés en grande partie sur son vélo. De 5000 à 7000 km par année !Il a passé à travers 3 vélos depuis ce temps. Il fait une à trois sorties de vélo par jour, d’environ 30 km chaque. C’est énorme. Mais pour lui, tout à fait normal et faisant partie de sa routine.

« Je ne travaille plus, je n’ai pas de femme et mes enfants sont grands. Faire du vélo fait passer le temps ».

En octobre 2014, une mauvaise chute dans sa maison l’amène à l’hôpital où il vivra plusieurs complications.

Juste avant d’être opéré à un poumon à Montréal, le chirurgien le questionne sur sa santé.

-« Êtes-vous en forme M. Forcier? »
- « J’ai roulé 4000 km cet été…. »

- « Dans ce cas-là M.Forcier, il n’y a pas de problème. Vous passerez bien à travers l’opération ».

Son prochain défi? Sorel-Québec en 1 journée.Tranquillement, à son rythme.

Quand l’activité physique fait partie du quotidien, c’est là qu’elle agit à son meilleur. Qu’elle peut vous PROTÉGEZ et RENFORCIR votre santé. Monsieur Forcier est un modèle à suivre pour avoir intégré à tous les jours les bénéfices de bouger.

Vous le croiserez assurément sur la piste cyclable de la Sauvagine cet été; Fière allure, solide et toujours prêt pour une petite jasette !

ressources familles imageJarrete.gif
vaccination imageMonProfil.gif imageJeuPathologique.gif punaises lit

+Voir toutes nos campagnes